projets

nos réalisations

conseils

A découvrir en avant-première en ce moment

Terville - L'Essen'Ciel

nosderniersprojets-essenciel-inda

Thionville Guentrange - La Villa

nosderniersprojets-villa

Terville - Le Green Park

Programmes à découvrir prochainement

 

En ce moment : 

THIONVILLE (57 100)

Nouvelle résidence de choix DELTAPROMOTION

LE CLOS DU COMTE

 

 

En ce moment :

TERVILLE (57 180)

Nouvelle résidence de choix DELTAPROMOTION

LE GREEN PARK

Actualités

Essai1

Actualités

Après une année 2017 exceptionnelle pour l’immobilier, 2018 se présente à nouveau comme un très bon millésime. Avec de belles opportunités pour les acheteurs.

Les taux des crédits vont rester bas

C’est la principale bonne nouvelle ! D’après les courtiers en immobiliers interrogés, les conditions d’emprunt devraient rester très attractives tout du moins sur le premier semestre. Les banques continuent à bénéficier de très bonnes conditions de refinancement et la concurrence sera d’autant plus forte qu’elles peuvent moins compter sur les renégociations de prêt que par le passé.

Actuellement, un crédit se négocie en moyenne 1,4% sur 15 ans, 1,6% sur 20 ans, voire 1,8% sur 25 ans. Même en cas de légères fluctuations au cours des prochains mois, les taux que vous pourrez négocier ont donc toutes les chances de rester très bas.

Des aides à l’achat maintenues dans le neuf

Heureuse surprise, les coups de pouce à l’achat dans le neuf n’ont pas subi le coup de rabot annoncé. Les primo-accédants vont ainsi pouvoir continuer à profiter du prêt à taux zéro, dans les zones les plus tendues (A, A bis, B1), mais aussi pour deux ans en zone B2 (villes de 50.000 à 250.000 habitants).

Et pour ceux qui envisageaient d’acheter pour louer, le dispositif d’investissement locatif Pinel est aussi reconduit pour une durée de 4 ans dans les grandes agglomérations, à savoir les zones A bis (Paris et proche banlieue), A (Côte d’Azur, Genevois français, 2ème couronne parisienne, Aix-en-Provence, Aubagne, Lyon, Lille, Marseille ou Montpellier…) et B1 (agglomérations de plus de 250.000 habitants).

A condition d’investir dans un programme dont le permis de construire a été déposé avant le 31 décembre 2017 et de conclure l’opération avant fin 2018, il vous sera également possible de profiter de cet avantage fiscal dans les communes des zones B2 (de 50.000 à 250.000 habitants) et zones C (moins de 50.000 habitants) bénéficiant d’un agrément préfectoral.